Parcours d'installation :

 

 

 

 

Rechercher une exploitation :

Identification des parcelles agricoles :

Le foncier agricole est détenu par divers propriétaires proposant différentes procédures d’attribution

 

L’ETAT : PREMIER PROPRIETAIRE FONCIER

Dans les documents d’urbanisme, les foncier appartenant à l’Etat et destiné à l’agriculture est classé en « zone agricole ». Il est consultable via cette plateforme internet :

LIEN : http://carto.geoguyane.fr/1/ofag_3.map

Ce site est accessible gratuitement. Il suffitd’avoir un ordinateur et une connexion internet. Un code couleur permet de visualiser :

  • Les parcelles agricoles disponibles
  • Les parcelles agricoles en cours de demande
  • Les parcelles agricoles déjà attribuées

Les fonds de carte IGN permettent d’avoir des éléments sur la topographie et la situation du terrain. Il est possible via ce site internet d’éditer des plans de situation des parcelles. (cf. Axe 4).

 

Pour les demandes de concessions agricole et baux emphytéotique il est impératif de fournir une NOTE  TECHNICO ECONOMIQUE, un outil d’analyse du projet. Elle doit permettre d’expliquer le plan de développement de l’exploitation et de ses activités pour les années à venir.

 

L’EPFA : AMENAGEUR DE ZONE AGRICOLE

L’Etablissement Public d’Aménagement de Guyane aménage (parcellaire, bornage, voies d’accès…) des zones agricoles à la demande des collectivités locales.

 

LES COMMUNES : DOCUMENT D’URBANISME

Les municipalités sont des acteurs incontournables dans la recherche de terres agricoles. Elles sont à l’origine des définitions des zones agricoles à travers leurs documents d’urbanismes (Plan Local d’Urbanisme ou plan d’Occupation des Sols). Il est judicieux de se rapprocher de leur service technique urbanisme pour consulter le document en vigueur et les interroger sur les projets futur d’aménagement agricole.

 

LES TERRAINS PRIVES :

Le foncier agricole est aussi détenu par des propriétaires privés. Il est possible d’identifier leurs offres de vente ou de location à travers :

  • La presse locale
  • Les sites internet d’annonces
  • Les agents et élus des Mairies
  • Les agents et élu des communautés des communes
  • Les agences immobilières
  • Les Notaires